Wonder Woman 1984
Critiques

« Wonder Woman 1984 », un second volet réconfortant

Notre critique du film Wonder Woman 1984 réalisé par Patty Jenkins. Date de sortie inconnue.

Plusieurs fois repoussé, le second opus des aventures de Diana Prince réalisé par Patty Jenkins, devait sortir en France le 16 décembre dernier, mais la situation sanitaire a forcé les cinémas à garder portes closes. Le blockbuster a cependant bel et bien été lancé aux USA, dans les salles encore ouvertes et sur la plateforme HBO Max. Celui-ci a obtenu des scores très honorables malgré les conditions économiques, si bien qu’un 3e volet a d’ores et déjà été commandé par la Warner.

Que raconte Wonder Woman 1984 ?

Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, Diana Prince a trouvé sa place dans la civilisation humaine et occupe même un poste au sein de la Smithsonian Institution à Washington D.C. Elle n’a pas pour autant mis de côté son costume de superhéroïne et vient en aide à ceux qui en ont besoin. Un beau jour de l’année 1984, elle accueille une nouvelle collègue, la Docteur Barbara Ann Minerva, chargée d’identifier plusieurs antiquités. Parmi ces objets se trouve une étrange pierre, dont la légende raconte qu’elle exauce les vœux de celui ou celle qui la tient entre ses mains.

Notre avis

Note : 3 sur 5.

Après un premier volet intéressant, aux scènes d’actions impressionnantes, cette suite ne démérite pas dans les chorégraphies de ses combats. Elle tire cependant ses faiblesses de ses longueurs et dans des personnages dont la caricature est poussée à outrance.

Wonder Woman 1984 a parfois quelque chose de réconfortant. Il nous rappelle ces bons vieux films de superhéros des années 1980-1990. Malheureusement les exigences ont changé et après Joker de Todd Phillips, on est en droit d’attendre moins de naïveté, et plus de profondeur.

Cette suite remplit son contrat si vous souhaitez visionner un pur divertissement, mais se perd dans une mise en scène brouillonne et la volonté de créer l’œuvre la plus grand public qu’il soit.

Vous devinerez aisément quels sont mes trois passe-temps favoris, reste le troisième, l'écriture. C'est d'ailleurs cette combinaison qui a permis la naissance de ce webzine. Côté professionnel, j'ai travaillé pour un célèbre site d'actualité où j'ai été en charge de la partie divertissement et ai été amené à définir une stratégie éditoriale globale La petite voix de la création résonne toujours dans un coin de ma tête. Et je suis toujours à l'affut des dernières infos croustillantes autour de la pop-culture. Libre à vous désormais d'entendre mes avis, qui me sont propres, mais qui vous aideront peut-être où vous divertiront. J'espère pouvoir vous amener de belles découvertes ainsi que de beaux échanges.

1 comment on “« Wonder Woman 1984 », un second volet réconfortant

  1. Ping : « Godzilla vs. Kong » : pas si titanesque que ça – Cinemu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :